Dossiers
ASTA Accueil
Accueil arrow Dossiers
Les dossiers de l'ASTA
Les dossiers de l'ASTA

  Article de la dépêche Version imprimable  Suggérer par mail
le 26-02-2018

Article de la dépêche paru le 20 décembre 2017

Image 

  PLAQUETTE ASTA Version imprimable  Suggérer par mail
le 21-02-2017
Image
  Toxicologie Version imprimable  Suggérer par mail
le 29-08-2007

Image

 

Qu'est-ce que la toxicologie ?

La toxicologie est depuis longtemps reconnue comme étant la science des poisons.
Elle étudie les effets nocifs des substances chimiques sur les organismes vivants.
Elle fait appel à une multitude de connaissances scientifiques et s'intéresse à plusieurs secteurs de l'activité humaine : l'agriculture, l'alimentation, l'industrie pharmaceutique, l'environnement, les milieux de travail, etc.

Qu'est-ce qu'un poison ou un toxique ?

Un poison, ou toxique, est une substance capable de perturber le fonctionnement normal d'un organisme vivant.
Il peut être de source naturelle (ex. : poussières, pollen) ou artificielle (ex. : urée-formaldéhyde), ou de nature chimique (ex. : acétone) ou biologique (ex. : aflatoxines, anthrax).
Les produits chimiques font partie intégrante de notre vie.
Le développement scientifique et technologique s'accompagne de leur augmentation importante, tant en diversité qu'en quantité et, par conséquent, de l'augmentation du nombre de personnes qui y sont exposées. Ils se trouvent partout dans l'air que nous respirons, dans nos aliments, nos médicaments, nos cosmétiques, etc. et nous y sommes fréquemment exposés dans nos loisirs, dans notre milieu de travail, etc. (tableau 1).

Liste de quelques produits utilisés au cours de certaines activités :

- Agriculture :
 - Fongicides (Chlorothalonil, captane)
 - Herbicides (Cyanasine, 2,4-D, dazomet, mécoprop, trifluraline)
 - Insecticides (Diazinon, diméthoate, malathion, pyrèthre)
 
- Fabrication de chaussures :
 - Colles (Acétone, dichlorométhane, heptane, hexane, méthyléthylcétone, toluène)
 - Nettoyeurs (Acide acétique, solvant Stoddard)
 
- Entretien et réparation de carrosseries automobiles :
 - Mastic à carrosserie (Styrène)
 - Pigments (Oxyde de zinc, oxyde d'aluminium)
 - Plastifiants (Isocyanates)
 - Solvants (Méthyl isobutyl cétone, acétate d'éthyle, toluène)
 
- Entretien ménager :
 - Antiodorants (Alcool éthylique, ortho-phénylphénol)
  - Décapants pour planchers (Hydroxyde de sodium, métasilicate de sodium, éther monométhylique de l'éthylène glycol)
  - Détergents liquides (Alcool isopropylique, alcool méthylique, hydroxyde d'ammonium)
  - Détergents solides (Hydroxyde de sodium, tripolyphosphate de sodium)
  - Lave-vitres (Alcool isopropylique)
  - Nettoyeurs, dégraisseurs (Métasilicate de sodium, phosphate de sodium tribasique)
 
- Imprimerie :
 - Solvants (Acétone, toluène, xylène)
 
- Fabrication et utilisation de peintures :
 - Pigments (Chromate de plomb, jaune de zinc, noir de carbone)
  - Polymères, résines (Isocyanurate de triglycidyle (TGIC), polymère d'épichlorohydrine et de bisphénol A)
  - Solvants (Acétate d'éthyle, alcool butylique, solvant stoddard, toluène, xylène)
 
- Service des incendies :
 - Matériaux de construction (Amiante, fibre de verre, laine de verre)
  - Produits de combustion (Dioxyde de carbone, monoxyde de carbone, oxydes d'azote)
  - Produits de décomposition (Acétaldéhyde, cyanure d'hydrogène, formaldéhyde, fumée)
 
- Soins de santé :
 - Désinfectants (Formaldéhyde, glutaraldéhyde, chlorure de benzalkonium, peroxyde d'hydrogène)
  - Anesthésiques volatiles (Isoflurane, protoxyde d'azote )
  - Médicaments pour inhalothérapie (Dipropionate de béclométhazone, sulfate de salbutamol)
 
- Soudure :
   - Fumées (Oxydes de fer, oxydes de zinc, oxydes de manganèse)
  - Gaz (Monoxyde de carbone, oxydes d'azote, ozone, phosgène, phosphine)

Lire la suite ...

  Chaudronnerie Version imprimable  Suggérer par mail
le 29-08-2007

Image

La chaudronnerie est une des branches de l'industrie

 À l'origine, son objet essentiel est la transformation de tous les métaux en feuilles (tôles), par battage ou martelage, pour en faire des appareils nécessaires à différentes industries, mais depuis le milieu du XXe siècle, approximativement, des machines remplacent de plus en plus le battage au marteau, notamment les tours à repousser et les presses à emboutir.
Le chaudronnier doit aussi façonner les tubes et profilés.
Les matériaux travaillés sont l’
acier, l’acier inoxydable, l’aluminium, mais aussi le cuivre, le laiton, ou d’autres plus spécifiques à certaines industries comme l’aéronautique ou le spatial, à base d’alliages spéciaux. La chaudronnerie est utilisée pour les coques de bateaux, pour l'industrie nucléaire, pour l'agro-alimentaire, pour la pétrochimie, etc.

Lire la suite ...

  Boucherie-Charcuterie Version imprimable  Suggérer par mail
le 23-08-2007

Image

 

Le Boucher est un artisan chargé de la préparation et de la vente de la viande.
L'origine étymologique de ce mot vient de l'activité marchande qu'exerce une personne à vendre de la viande de bouc.
Il achète la viande dans les abattoirs ou chez des grossistes, sur pied ou déjà abattue.
Il la découpe et la désosse, puis s'occupe de sa vente dans la boucherie.
Habituellement, il se limite aux viandes de bœuf, de veau, de cochon et de mouton, et vends aussi de la volaille.
Le commerce des viandes de porc est traditionnellement réservé aux charcutiers. La viande de cheval est vendue par le boucher chevalin.
De nos jours, cette stricte délimitation des rôles tend à s'estomper.
Dès les origines les bouchers ont été des commerçants influents.
Au Moyen Âge, la corporation des bouchers à Paris est très riche et puissante.

Lire la suite ...

<< Début < Précédente 1 2 3 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 22