Chaudronnerie
le 29-08-2007

Image

La chaudronnerie est une des branches de l'industrie

 À l'origine, son objet essentiel est la transformation de tous les métaux en feuilles (tôles), par battage ou martelage, pour en faire des appareils nécessaires à différentes industries, mais depuis le milieu du XXe siècle, approximativement, des machines remplacent de plus en plus le battage au marteau, notamment les tours à repousser et les presses à emboutir.
Le chaudronnier doit aussi façonner les tubes et profilés.
Les matériaux travaillés sont l’
acier, l’acier inoxydable, l’aluminium, mais aussi le cuivre, le laiton, ou d’autres plus spécifiques à certaines industries comme l’aéronautique ou le spatial, à base d’alliages spéciaux. La chaudronnerie est utilisée pour les coques de bateaux, pour l'industrie nucléaire, pour l'agro-alimentaire, pour la pétrochimie, etc.

I – NUISANCES CHIMIQUES

1) Les fumées de soudure, les gaz et les poussières

Ce que vous risquez :
- Maladies respiratoires :
Asphyxie, cancers, irritations, asthme, pneumoconioses...
- Maladies autres :
Atteinte du foie et des reins, fièvre des fondeurs, maladie de Parkinson…

Comment vous protéger :
- Les équipements de protection individuelle (E.P.I) : l’utilisation des EPI fait partie intégrante du travail des chaudronniers ; les casques ou masques ont un double emploi : protection oculaire et protection contre l’inhalation des fumées de soudure. Pour bien protéger des fumées, le casque doit s’ajuster au mieux à la tête de l’opérateur.
- Aspiration à la source qui empêche la fumée de se répandre dans l’air ambiant.
- Implantation et organisation des zones de travail : délimiter les zones de soudage et les isoler des autres postes, éviter la co-activité.
- Choix des électrodes : elles sont à l’origine d’émission de fumées à l’origine d’émission de fumées nocives, celles contenant du Manganèse, du Chrome ou du Nickel sont à proscrire.

2) Solvants pour nettoyer les pièces

Ce que vous risquez :
- Problèmes de peau, irritations dermites, allergies.
- Atteinte du sang ou du système nerveux en cas d’inhalation ou de pénétrations de certains produits à travers la peau.

Comment vous protéger :
- Il est important d’enlever tout résidu avant le soudage, car ces résidus produisent des fumées nocives.
- Utiliser le décapant le moins dangereux : connaître les fiches de sécurité des produits utilisés, porter des gants adaptés.

3) Les huiles de coupe

Ce que vous risquez :
- Des boutons d’huile.
- Des cancers de la peau.

Comment vous protéger :
- Changer souvent de vêtements de travail.
- Prendre une douche quotidienne.
- Ne pas garder de chiffons sales dans les poches.

II – NUISANCES PHYSIQUES

1) Le bruit

Ce que vous risquez :
- Surdité professionnelle par exposition à des bruits supérieurs à 80 dB.

Comment vous protéger :
- Port de protections auditives, bouchons ou casques lorsque le travail que vous faites est bruyant, ou que l’on fait du travail bruyant à côté de vous : marteaux, meules, scies etc. …

2) T.M.S (Troubles musculo - squelettiques)

Ce que vous risquez :
- Douleurs articulaires ou lésions des poignets, coudes, épaules.
- Douleurs des genoux, des chevilles.
- Tendinites, canal carpien …

Comment vous protéger :
- Eviter les mouvements forcés, les postures difficiles.
- Protéger les genoux si on doit travailler longtemps à genoux.

3) Rayonnements, étincelles

Ce que vous risquez :
- Lésion de la rétine, coups d’arc, brûlure, cataracte ...
- Brûlures.

Comment vous protéger :
- Port systématique du masque.
- Isolation des postes de soudage par des paravents.
- Port des vêtements de protection, gants, chaussures de sécurité.

4) Risques électriques

Ce que vous risquez :                                  
- Electrisation ou électrocution.

Comment vous protéger :
- Maintenir les installations électriques en conformité avec les dispositions prévues par la réglementation
- Utiliser du matériel en bon état et respecter les consignes de sécurité.

5) Explosions – Incendies

Ce que vous risquez :                                     
- Accidents graves liés à la présence de nombreux produits inflammables, de sources de chaleur et d’étincelles.

Comment vous protéger :
- Utiliser et stocker avec précaution les produits inflammables.
- Laisser libre accès aux extincteurs et issues de secours.

III – MANUTENTION – CHUTES – ACCIDENTS

Ce que vous risquez :
- Blessures, plaies des mains et des pieds.
- Chutes de hauteur ou de  plain-pied.
- Lombalgies et douleurs articulaires.

Comment vous protéger :
- Port des E.P.I. : gants spécifiques et chaussures de sécurité.
- Eviter l’encombrement des sols et utiliser des échelles adaptées, attention à la co-activité !
- Utiliser les palans et engins de levage mis à disposition.

Maladies Professionnelles pouvant toucher les chaudronniers :

N°42 : Surdité professionnelle.
N°69 : Affections ostéo-articulaires provoquées par les vibrations
N°98 : Affections du rachis lombaire provoquées par le port de charges lourdes
N°57 : Affections péri articulaires provoquées par certains gestes et postures.
N°44 : Affections consécutives à l’inhalation de poussières  ou de fumées d’oxyde de fer.
N°61 : Affections professionnelles dues au cadmium.

Image              Image